Pêcher le carnassier avec des leurres souples

Peut-on utiliser un leurre souple pour la pêche au brochet ?

De nombreux pêcheurs estiment que le leurre souple est réservé à la pêche au sandre ou au perche, tandis que le leurre dur est plus adapté à la pêche au brochet. Ce principe est dû, entre autre,  au fait que ces derniers ont une mâchoire très puissante, qui venait à bout des leurres souples auparavant. En effet, la souplesse des leurres jouait sur leur résistance, rendant la pêche inefficace.

Désormais, les fabricants ont travaillé sur leurs produits afin de rendre les leurres souples plus résistants. Néanmoins il est recommandé d’adapter le montage avec une tête plombée en eaux profondes si vous faites le choix d’un leurre souple pour le brochet.

De même, orientez-vous vers un leurre coloré pour le brochet, car ce dernier a besoin de bien distinguer sa proie. Vous pouvez par exemple, miser sur des leurres souples phosphorescents ou fluorescents si vous pêchez dans des eaux à faible luminosité.

Les leurres souples répondent aux besoins actuels des pêcheurs au carnassier. Cependant, si vous le préférez, vous pouvez opter pour des leurres durs pour la pêche au brochet.

Dois-je prendre des leurres figuratifs ou non ?

Le choix d’un leurre souple figuratif doit répondre à des périodes où cet appât est naturellement présent dans la zone de pêche. Si la période n’est pas aux grenouilles, il est certain que le carnassier a peu de chance de se laisser avoir par cette supercherie.

Inversement, durant les périodes où ces proies abondent, vous avez plus de chance d’appâter le poisson avec un leurre souple figuratif qu’avec un leurre non figuratif.

Quelle taille de leurre choisir pour le carnassier ?

La taille du leurre va dépendre de la zone de pêche et des carnassiers qui l’habitent. Cependant, mieux vaut miser sur des leurres proportionnellement grands par rapport aux poissons adultes. Cela attire d’autant plus les carnassiers de grande envergure qui vont mieux le distinguer.

Enfin, l’utilisation de grands leurres souples évite d’attirer les brochetons et les poissons de taille non réglementaire.

Soulignons le fait que certains carnassiers peuvent s’attaquer à des proies mesurant plus de la moitié de leur taille. La vibration émise par le grand leurre peut être réceptionnée par un poisson se trouvant même éloigné de la cible. Il peut alors délaisser la zone dans laquelle il se trouve, si celle-ci contient des proies de taille petite ou moyenne, privilégiant ainsi votre leurre de grande taille. Vous avez donc plus de chances d’attraper de grands carnassiers avec un grand leurre.

Qu’en est-il de l’animation du leurre lors de la pêche du carnassier ?

Comme énoncé précédemment, les poissons sont attirés par la couleur, la taille, et la vibration qu’émettent naturellement leurs proies. Ainsi, votre leurre souple ne peut pas tout faire : il va vous falloir également varier régulièrement l’animation du leurre si vous souhaitez vous améliorer. Changez de direction, variez l’intensité, et la profondeur. De cette façon, vous améliorez votre niveau et mettez de votre côté les chances d’obtenir les plus beaux poissons.

ARTICLES SIMILAIRES

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

LES DERNIERS ARTICLES

Des produits toxiques dans nos protections périodiques

Chaque femme utiliserait en moyenne 10.000 protections périodiques au cours de sa vie, qu’il s’agisse de tampons, de serviettes hygiéniques ou de protège-slips. La...

4 conseils pratiques pour offrir un t-shirt personnalisé pour un anniversaire

Le choix d’un cadeau d’anniversaire est particulièrement délicat. Il marque son affection envers son proche et permet de lui signifier toute sa considération. Pour...

Pourquoi faire le choix d’une alimentation bio ?

Pour vivre plus longtemps, il est essentiel de bien choisir son alimentation. De plus en plus de maladies et d’infections bactériennes trouvent leurs origines...