Combien de temps (en moyenne) faut-il pour arrêter de fumer ?

La cigarette est connue pour entraîner rapidement une dépendance, c’est en quelques semaines ou même quelques jours pour certains individus. En ce moment, plus de 60 % des 13 millions de fumeurs adultes désirent arrêter de fumer. Si vous êtes fumeur et que vous souhaitez en finir avec le tabagisme, différentes méthodes sont à votre disposition. Au cas où vous vous demandez en combien de temps en moyenne il faut pour arrêter de fumer, tout de suite la réponse.

Les bienfaits de l’arrêt du tabac

Quand vous décidez d’arreter de fumer, en moins de 5 heures après votre dernière cigarette, il y a une baisse de moitié de la quantité de monoxyde de carbone dans votre sang. Vous devrez savoir que la durée de vie de ce gaz est courte, et également, il est responsable de certaines maladies cardiovasculaires. 36 heures après, le monoxyde de carbone est totalement éliminé de l’organisme, et l’oxygénation des cellules devient normale. Pour ce qui est de retrouver le goût et l’odorat, c’est 48 heures après avoir arrêté de fumer. Toutefois, ces changements varient d’un fumeur à un autre. Pour une respiration normale, c’est 72 heures après la dernière cigarette. On respire plus facilement, car le système de l’oxygénation de l’organisme est réactivé. Les bronches se relâchent, et on a plus d’énergie. Grâce à cette meilleure oxygénation, il est possible de faire une activité sportive plus soutenue. Quant à la toux, les premières semaines après l’arrêt du tabac, le fumeur tousse encore, et c’est normal, c’est ce qu’on appelle « toilette bronchique ». À noter que le sevrage tabagique occasionne une régénération des cils vibratiles qui sont comme des petits cheveux dans les poumons, et la toux passagère indique qu’il y a un nettoyage des bronches.

La durée pour arrêter de fumer

stop tabac
Crédits : Twenty20

C’est la nicotine qui est la principale substance qui provoque la dépendance au tabac, et c’est l’une des plus puissantes des dépendances. Cette dépendance s’installe rapidement, et chaque cigarette rend encore plus accro. De plus, plus on fume précocement, plus le risque de dépendance est important. Généralement, la dépendance physique disparaît en quelques semaines, quant à la dépendance comportementale et psychologique, il faut avoir de la patience, car ça peut aller de plusieurs mois à plusieurs années. En effet, il faut lutter contre les fortes envies de tabac. Dès qu’un fumeur ne fume plus, il devient un ex-fumeur débutant, et il faut qu’il efface toutes les habitudes associées, ça peut prendre entre 6 mois et 1 an. Quoi qu’il en soit, les traitements anti-tabac (cigarette électronique, thérapie comportementale, coaching personnalisé…) aident grandement à ne pas sentir le manque de nicotine, c’est ce que les fumeurs redoutent le plus, et ce manque est comme une douleur. Le tabacologue peut estimer le degré de dépendance via un bilan, mais on peut faire ça aussi en ligne.

ARTICLES SIMILAIRES

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

LES DERNIERS ARTICLES

Dans quel cas contacter un médecin de garde ?

Parmi les problèmes que l’on redoute au quotidien, il y a ceux liés à la santé. Ils ont la particularité de souvent survenir au...

Un logiciel de compte professionnel Forex et un bon courtier sont synonymes de succès

Les comptes de trading Forex professionnels sont réglementés par le gouvernement des États-Unis. Il est obligatoire pour tous les courtiers de s'inscrire à un...

Le messaging, le nouveau vecteur de développement des entreprises.

Le messaging est particulièrement prisé par les consommateurs, et les entreprises commencent à surfer sur cette tendance pour en tirer profit, notamment pour être...